Témoignages 2019

Témoignages 2019

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

 

 

Elodie

Bonjour ! Suite à la discussion de ce matin et à toutes les raisons invoquées pour ne pas passer certains de ses animaux au Prey Model, je me suis dit qu’un petit témoignage serait peut-être utile. 🤷‍♀️

J’ai deux chiens et un chat. Je vis chez mes parents, ils sont donc à ma mère. Au début, elle était carrément réticente à changer la marque des croquettes, de peur de les perturber (mon chat est assez fragile du système digestif depuis tout petit). Alors imaginez le Prey Model ! Plusieurs choses la dérangeaient. L’organisation que cela nécessite (il faut dire qu’avec un père handicapé à la maison, nous avons déjà de quoi faire !), mais aussi la peur de faire n’importe quoi, que cela ne leur convienne pas, que cela salisse… Bref. J’ai argumenté. J’ai promis que je m’occuperais de tout, qu’elle n’aurait qu’à prendre les rations dans le frigo. Au bout d’un moment, ben, elle a cédé. Principalement pour mon chat qui avait une gingivite tenace qu’on ne parvenait pas à guérir ; elle s’est dit qu’après tout, on pouvait essayer. Elle m’a fait confiance. Il faut dire que je l’ai tellement saoulée avec ça… 😂

J’ai donc commencé par le chat. Au bout de deux semaines, la gingivite était guérie. J’ai enchaîné avec les chiens le mois d’après. Entre temps, j’ai acheté deux nouveaux congélateurs, qu’on a installés dans le garage. Ils me servent aujourd’hui de table pour faire mes rations. J’en ai un de 100 L et un de 300 L et cela me suffit pour stocker un mois de rations et plus d’un mois de stock. Ces congélateurs me permettent de participer à des commandes groupées et donc d’économiser un peu. Je suis à environ 125 € par mois pour les trois et je ne nourris pas à l’économie. Ils ont toutes les viandes, y compris parfois certaines que j’achète chez le boucher. Les croquettes et la pâtée de qualité me coûtaient aussi cher, voire plus.

Je n’ai pas eu de problème au début, tous acceptaient tout ce que je leur donnais sans rechigner. J’ai conscience qu’il y a des chats chiants. Mais des problèmes, il y en a toujours à un moment ou à un autre. Des vomis, des diarrhées… Ce qui est difficile dans ces moments c’est de s’accrocher à ses convictions, quand les autres personnes de la famille ont des doutes et remettent en cause l’alimentation. Mais justement : quand on est convaincue soi-même, c’est plus facile de tenir le cap. Il y a eu des tensions, c’est vrai. Mais tout s’est arrangé parce qu’on a tous le même objectif en tête : la santé de nos animaux.

Je prends une soirée par mois pour faire les rations du mois à venir. Ma mère, d’elle-même, vient m’aider maintenant. Parfois je surprends des discussions qu’elle a avec ses amis et je vois qu’elle aussi est convaincue à présent. Elle voit les bienfaits de cette nourriture sur nos animaux, sans compter le plaisir qu’ils ont devant leur gamelle. Et elle s’est surtout souvenu que dans les années 80, cela la choquait de donner des croquettes aux animaux. Honnêtement, une soirée par mois + 100 km de trajet pour aller récupérer la viande des commandes groupées, quand on bosse plus de 50 heures par semaine, c’est compliqué. Mais c’est un tel plaisir de les voir manger… Ça compense les efforts !

J’aimerais revenir sur quelque chose que j’ai beaucoup lu ce matin, par rapport aux chats qui sortent et dont on ne peut pas contrôler l’alimentation. Mon chat ne sort pas. Pourquoi ? Déjà, j’ai perdu le précédent à cause du chat de la voisine qui lui a refilé la leucose (malgré le vaccin). Ensuite, les voisins se plaignaient souvent des chats qui venaient dans leur jardin et j’avais peur que l’un d’entre eux passe à l’acte et décide de les empoisonner (c’est déjà arrivé dans notre voisinage). Or si votre chat mange chez les voisins, ces voisins peuvent les empoisonner. C’est une réalité. L’autre réalité c’est que votre chat n’est pas censé aller chez les voisins… Bref. Quoiqu’il en soit, j’ai construit un enclos dans mon jardin, avec quelques planches de bois, du grillage et une agrafeuse à grillage. Ce n’est pas du grand art, je ne suis pas bricolo, mais cela lui permet de profiter de l’extérieur en toute sécurité. Il peut même chasser, il a déjà ramené une pie et des souris. Alors oui c’est un choix de laisser son chat sortir mais dans ce cas, ça revient à faire le choix du sain pour les chiens et le choix du Mcdo pour le chat.

J’aime mes chiens tout autant que mon chat. Il aurait été inconcevable pour moi de donner une alimentation saine aux chiens et pas au chat. Alors quand je me suis décidée j’ai jeté les croquettes qui restaient et donné les boites à la SPA. En réalité, il y a toujours des solutions. Oui, c’est de l’organisation, mais quand on est convaincu on peut vaincre tous les obstacles. Et honnêtement, le chat est celui qui me prend le mois de temps. 5 jours de rations rentrent dans une boîte Action, c’est simple et rapide.

Quant à l’argument de la pollution et de la souffrance animale, eh bien… Quand on ne veut pas acheter de viande on ne prend pas de carnivores domestiques. 🤷‍♀️

Et j’aimerais vraiment remercier les admins se ce groupe qui donnent de leur temps pour partager leurs connaissances. On a vraiment de la chance d’avoir toutes ces ressources à disposition ! Aujourd’hui j’ai trois animaux en excellente santé, adieu la gingivite du matou et les kilos en trop ! Bonjour la fiesta à chaque repas ! 🥰 J’espère que mon témoignage aidera certaines personnes à envisager des solutions qu’elles n’avaient pas envisagées avant.

 

Alexia

Allé, moi aussi je me lance dans mon retour sur mon passage au cru, que je souhaitais faire depuis longtemps. Petit recap’ de la maison, nous avons deux chats, un mâle qui vient de chez mon homme initialement et aura 4 ans le mois prochain, et l’autre resté à la maison suite à un abandon, estimé entre 12 et 15 ans (mais plus proche des 15 ans), et une chienne, qui aura 2 ans en decembre, et adopté à la spa en début d’année. Sur les 3, 2 ont des soucis de santé, la femelle chat, récupéré dans un État de stress et psychologique très bas, avec une fragilité hépatique (plusieurs lipidoses à son actif) et ma chienne, adopté avec une patte cassé ressoudé naturellement, donc une patte avec de l’arthrose au niveau de la fracture, et qui ne se servait pas de sa patte à ses débuts chez nous, et l’amputation à été évoqué avec les vétérinaires que nous avions consulté.

Le passage au cru à commencé il y à plus de 2 ans avec les chats, si notre mâle après un temps ou il ne savait juste pas comment s’y prendre à adoré son changement de gamelle, la femelle à été nettement plus réticente, il a fallu batailler avec tout, la viande, les os charnus, les abats, le poisson, les proies. Le soucis est qu’avec son foie et ses lipidoses, le jeune ne peut pas durer trop longtemps. Nous devions par tout les moyens la faire manger rapidement. Il était hors de question pour moi de faire un retour en arrière, donc tant pis pour les intros (on a pas tout bien suivi pour elle), si elle avait de l’attrait pour une viande en particulier on lui donnait. Alors oui j’en ai chié, je m’en suis arraché les cheveux pendant plusieurs mois, il a même fallu recommencer du debut suitea une lipidose et une hospitalisation d’urgence avec un chat qui ne voulait plus rien manger, mais aujourd’hui elle mange tout, viande, os charnus abats (son kiffe maintenant, si je fais pas gaffe elle vole la ration des autres), et poisson (elle laisse la tête par moment mais je vais pas me plaindre), elle boude rarement la gamelle, essayé même de chipper dans celle des autres.

Les intros pour la chienne ont été beaucoup plus sereines et faciles, elle mangerait bien de tout. Nous n’avons pas attendu pour la changer d’alimentation, et le lendemain de son arrivée entamait sa première gamelle avec joie. Zelda est arrivé à 12,9kg une légere couche de graisse, du tartre et sa patte folle. Aujourd’hui, elle est à 16,3kg, taille idéale, n’a plus ou presque pas de tartre, et ne se fait presque jamais battre à la course.

Quand on veut on peut : il y à un peu plus d’un an maintenant, mon chat a fait une lipidose suite à du stress. Nous l’avons donc emmener en urgence chez le vétérinaire, pas pour le cru, mais c’est ma vétérinaire et elle est top, ne sachant pas combien de jour elle serait hospitalisé. Ne souhaitant pas la repasser à de l’Indus, j’ai décongeler toute mes rations préparé, sorti chaque morceau qu’elle préférait, les ait broyé puisqu’elle refusait de manger et ai amené chaque jour de son hospitalisation son repas chez la veto, ou je passais une heure à la nourrir à la main. À savoir que ma vétérinaire est situé à une heure de chez moi, que sur la même période mon compagnon était hospitalisé à une heure et demi (en partant de mon boulot, de chez moi ou de la clinique vétérinaire) et que je travaillais, et avait d’autres animaux chez moi. Ouais j’en ai chié pendant une semaine, mais je me suis accroché à mes convictions et ai fait ce que j’estimais devoir faire.

Alors même si mes animaux ont été passés au cru avant que je découvre ce groupe, merci aux admins pour leur travail, toujours très intéressant à lire »

 

 

Anaïs

Bonjour,

je me permets de poster mon deuxième message pour vous écrire un grand MERCI.

Oui, merci d’avoir créé ce groupe et ce super blog . Sans vous, jamais, je me serais lancée dans cette aventure.

En effet, ça fait un an, que je me suis lancée ( avec un gros moment de désespoir, au début, quand ma chienne ne voulait pas manger sa première gamelle). Mais maintenant c’est que du bonheurs, elle mange de tout !

Puis, je vous partage aussi ma petite victoire , celle d’avoir convaincu et initié ma mère au cru ( elle vient de passer, il y a quelques jours sa chienne et son chat. Ça se passe très bien).

Donc ,petit message après ce pavé, n’hésitez pas foncer, suivez bien les conseils, n’abandonnez, ne paniquez pas à la première contrariétée et surtout, faites confiance en votre animal.

 

 

Maud

Bonjour,
Je tenais à vous écrire pour témoigner du passage au cru de mon chiot de 9 mois. Après plusieurs mois de renseignements ( surtout grâce à ce groupe) et de nourrissage au croquettes franchement à contre coeur, j’ai sauté le pas il y a deux semaines. Les changements ont été radicaux : lui qui me faisait des bouses liquides nauséabondes 4x/ jours, ne fait plus qu’une fois et ses selles sont normales ne sentent plus rien. Il prends un réel plaisir à manger,son poil est plus doux etc.
Malgré mes appréhensions du début, toutes les remarques que j’ai pu entendre ( tu vas tuer ton chien gnagnagna, il va avoir des vers,un vétérinaire m’a même dit que les chiens étaient omnivores…), je ne regrette pour rien au monde ce changement ! Une petite photo du carnivore concerné 😊🐶
Un énorme merci aux admins pour le travail monstrueux effectué et pour m’avoir ouvert les yeux sur les besoins réels de mon chien.

 

Juliette

Bonjour le groupe 😊, petit post pour rassurer les personnes frileuse à y passer.

Visite annuelle de Patate 10ans, avec prise de sang annuelle faite (elle n’est pas faite pour le cru, juste un suivi rénal que je fais pour satisfaire ma névrose médicale 😅)

Donc 1 an de cru pour Mr. Qui n’avait aucun soucis de base. 5kg avec du gras au départ, 5kg300 de muscles aujourd’hui 😁

Il mange :
– En viande / OC / cœurs: lapin, poulet/dinde, bœuf/veau, porc, caille, canard, mouton
– En poisson : truite, saumon, toutes sortes de Filet de poissons blanc trouve en supermarché, sprats.
– En abats : testicouilles, rognons, cervelles, rates et foie bien-sûr, de tous les animaux cités plus haut avec âge différents.

2017 : croquettes super
2018 : croquettes ss céréales
2019 : cru

Le cru n’a pas mangé ces reins, il pète la forme chasse son propre lapin, il n’a plus un pouce de gras.

Merci 

Pour tout vos conseils, vos recherches, votre disponibilité et tout et tou😊😊
C’est que du bonheur !

© 2019, Carole M.. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.
Dutch Dutch English English French French German German Italian Italian Portuguese Portuguese Spanish Spanish