Les probiotiques et la flore intestinale

Les probiotiques et la flore intestinale

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

Nous savons que le kéfir et les légumes fermentés sont d’excellents probiotiques pour notre flore intestinale, souvent mise à mal. Or la flore microbienne intestinale des carnivores n’est pas strictement identique à la nôtre, tout comme le système digestif. Par exemple le caecum des humains et celui des chiens et chats n’est pas identique dans la fonction ni dans son emplacement (Source)

Si l’être humain a un microbiome plus proche du chien que celui du porc ou de la souris, il n’a pas pour autant le même microbiome du chien et celui ci diffère en fonction de son alimentation.

  • Chez l’être humain voici ce que l’on trouve (réparti entre le duodénum, le jéjunum, l’iléon et le côlon) :
    Bacteroides, Eubacterium, Bifidobacterium, Peptostreptococcus, Ruminococcus, Clostridium, Propionibacterium, Enterobacteriaceae (surtout E.coli) et les genres Streptococcus, Enterococcus, Lactobacillus, Fusobacterium, Desulfovibrio, Methanobrevibacter (Source 1 et Source 2 )

 

 

  • Chez le chien nourri au cru, il y a moins de Actinobacteria et Firmicutes et plus de FusobacteriaProteobacteria et Bacteroidetes (Algya et al. 2018)

 

  • Chez le chat, ce sont FirmicutesBacteroidetesActinobacteria et Proteobacteria qui constituent la flore intestinale (99%)

Une étude menée sur des chats a démontré la différence du microbiote fécal entre des chats nourris avec des poussins et des chats nourris avec des croquettes au poulet(Source)

Ceci étant dit, le kéfir de lait n’est pas mauvais pour les chiens et les chats mais il ne leur apportera pas les bénéfices qu’il apportent à nos intestins. Il y a encore trop peu d’études pour démontrer les bienfaits à long terme des pré et probiotiques humains sur la flore intestinale canine et / ou féline (Source).
Quant aux légumes fermentés, les chiens ne sont pas des herbivores et même au travers de leurs proies, l’ingestion de végétaux fermentés via le contenu stomacal est infime. D’ailleurs dans la nature peu de carnivores mangent le contenu du rumen des gros herbivores (cf article sur la panse verte)

Il existe un laboratoire en Irlande qui prépare des probiotiques spécialement destinés à votre animal, à partir d’un échantillon de ses selles.

Kumar et al. (2017) sont les premiers à avoir mené une « expérience visant à valider un probiotique d’origine canine pour son utilisation potentielle chez le chien »
Pour plus de détails sur ce sujet vous pouvez lire cet article

 

comparatif probiotique humains et canins

 

Les vétérinaires recommandent régulièrement le Fortiflora. Outre sa composition, la seule souche bactérienne utilisée a prouvé son efficacité sur des chiens … en bonne santé. (Source)

Composition :
Viande et sous-produits animaux, substances minérales.

Analyse nutritionnelle :
Enterococcus faecium SF68 micro-organismes vivants micro-encapsulés : min 1×10^12 UFC/kg
Protéine : 54%
Matière grasse : 19%
Cellulose brute : 1%
Vitamine E : 7125 mg/kg
Vitamine C : 1087 mg/kg
Beta-carotène : 500 mg/kg

 

Pour plus d’infos
https://www.dogsnaturallymagazine.com/dog-probiotics-the-next-generation/ 

 

 

Crédit image : press.inserm.fr

© 2019 – 2020, Carole M.. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.
Dutch Dutch English English French French German German Italian Italian Portuguese Portuguese Spanish Spanish