Les crottes et leurs couleurs

Les crottes et leurs couleurs

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

Lorsqu’on passe son animal au cru la meilleure indication pour équilibrer son alimentation est la couleur et la consistance de ses crottes. Vous vous rendrez vite compte qu’un chien nourri au cru produit de toutes petites crottes et en produit moins souvent. Il n’est pas rare que le chien ne fasse qu’un jour sur deux. En cela rien de grave ni d’inquiétant, la nourriture crue est hautement digeste et assimilable et produit donc moins de déchets.

[Edit] : si votre animal a tendance à faire de la coprophagie et que vous souhaitez en savoir plus sur les raisons qui le poussent à un tel comportement, Jenn Miller du site Jen Reviews  m’a contacté dernièrement pour me faire part de la mise à jour d’un article très complet sur le sujet sur le site Dog Advisor.

En voici un extrait traduit

Certaines causes de coprophagie

Pathologies
La première chose à faire est d’aller chez le vétérinaire et de s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes médicaux associés à ce comportement. Les parasites intestinaux, les lésions cérébrales, l’insuffisance pancréatique endocrinienne et même une alimentation de mauvaise qualité peuvent provoquer la malnutrition. Manger des selles peut donc être un moyen d’essayer de compenser les carences nutritionnelles.

Stress et anxiété
Parmi les signes de stress et d’anxiété, citons la mastication destructrice, les mictions et défécations inappropriées, le toilettage excessif qui peut entraîner des blessures cutanées, les aboiements constants et un attachement extrême au propriétaire. Les chiens qui souffrent d’anxiété de séparation, les chiens enfermés en chenil et issus « d’usine à chiots » sont plus susceptibles d’être coprophages.

Être goulu
Les chiots ont tendance à être glouton lorsqu’ils sont en concurrence avec leurs frères et sœurs, en essayant de manger le plus de nourriture possible le plus rapidement possible. Bien que ce comportement soit normal à ce stade, il doit être corrigé (et non puni !) lorsque le chiot part dans un nouveau foyer, car il pourrait également entraîner une protection de ressources. Selon l’étude « The paradox of canine conspecific coprophagy », environ 52% des chiens goulus pratiquent la coprophagie.

Pica
Le pica est un trouble qui peut être causé par plusieurs facteurs. Le chien s’attaque à des objets non comestibles, comme par exemple les chaussettes, les déchets, les pierres et aussi les excréments. Des lésions cérébrales, des déficits cognitifs et des déficiences nutritionnelles peuvent également entraîner ce problème. Les problèmes émotionnels tels que l’anxiété, le stress et l’ennui, en particulier chez les chiens très énergiques qui n’ont pas assez de stimuli, peuvent également déclencher ce comportement. S’il n’est pas diagnostiqué et traité à temps, le Pica peut devenir un trouble obsessionnel-compulsif.

Goût
Le goût, l’odeur et la consistance attrayante des selles d’un autre animal (chien ou non), dûs à une alimentation différente ou à des matières partiellement digérées, les rendent irrésistibles pour certains chiens.

 

Crottes d’un chien nourri aux croquettes

 

 

 

Crottes de chiens nourris au cru

 

Crottes d’un chien ayant trop d’os / calcium dans son alimentation

Photo tiré du site alldogspoop.com

 

 

Que faire si les crottes ont un autre aspect ?
Voici un descriptif tiré de l’article du site Canine Journal, où vous pourrez retrouvez l’article complet ainsi qu’un guide visuel. Merci à Michelle Schenker (CSM) de m’avoir donné l’autorisation écrite pour la traduction.

 

 

  • Crottes noires ou très sombre
    Les selles noires qui ont une consistance «goudronneuse» ou «collante», peuvent être le signe d’un ulcère gastro-intestinal ou d’un ulcère de l’estomac. De nombreux médicaments peuvent causer des ulcères d’estomac chez les chiens, en particulier l’aspirine. Ne donnez jamais de médicaments humains sans consulter votre vétérinaire.
    NB : chez les chiens nourris au cru des selles très foncées sont aussi dues à la viande rouge et aux abats comme le foie ou le rognon

 

  • Crottes rouges ou avec des stries de sang
    Cela peut indiquer un saignement dans le tractus gastro-intestinal. Les stries de sang dans les crottes de votre chien peuvent être une colite (inflammation du côlon), une lésion rectale, une infection de la glande anale ou peut-être une tumeur.
    NB : chez les chiens nourris au cru c’est souvent le signe d’une irritation en sortie. Rien de grave lorsque c’est ponctuel et qu’il ne s’agit que de traces

 

  • Crottes roses ou violettes
    Tout ce qui ressemble à de la confiture de framboise  pourrait indiquer une gastro-entérite hémorragique. Un grand nombre de chiens meurent chaque année de gastro-entérite hémorragique, mais la plupart récupèrent avec un traitement rapide. Consultez votre praticien en urgence.

 

  • Crottes grises ou grasses
    Des crottes qui semble grasses, qui brillent ou sortent en grandes quantités, peuvent indiquer une insuffisance pancréatique exocrine (IPE). Communément appelé syndrome de malabsorption, l’IPE est une maladie dans laquelle le pancréas ne produit pas les enzymes nécessaires pour digérer les graisses. L’IPE est traitable, alors consultez votre vétérinaire.

 

  • Crottes vertes
    Les crottes vertes peuvent être normales si votre chien mange de grandes quantités d’herbe. Cependant, il peut également s’agir d’un parasite, d’un empoisonnement à la mort aux rats ou d’autres problèmes internes. Si votre chien a des crottes vertes, consultez votre vétérinaire par mesure de sécurité.

 

  • Crottes oranges
    Cela pourrait indiquer un problème de foie ou une maladie biliaire, ou cela pourrait simplement signifier que la nourriture de votre chien s’est déplacée trop rapidement à travers le système digestif pour « capter » la bile. La bile est ce qui change la couleur des selles en un brun normal. Si votre chien a une diarrhée orange, contactez votre vétérinaire.
    NB : les rations composées uniquement de poulet peuvent produire des selles molles et oranges

 

  • Crottes jaunes
    Des glaires jaunes indiquent généralement une intolérance alimentaire, surtout si vous avez récemment changé l’alimentation de votre chien. Listez ce que votre animal a mangé et essayez d’éliminer tout nouvel ingrédient qui pourrait causer des maux d’estomac et des crottes jaune moutarde.
    NB : chez les chien nourris au cru les crottes jaunes ou avec du mucus sont souvent causées par la peau du poulet. 

 

  • Crottes avec taches blanches
    Les vers ressemblent souvent à des grains de riz blancs dans les selles de votre chiot. Ceci est traitable, alors consultez votre vétérinaire.

 

  • Crottes blanches
    Chez nos animaux nourris au cru il n’est pas rare de retrouver des selles très claires voir blanches après avoir passés quelques jours à l’extérieur. Et c’est normal. En absorbant un régime riche en minéraux et dépourvu d’additifs synthétiques et conservateurs, les crottes sont plus claires voir blanches et se désintègrent rapidement. En séchant au soleil, l’eau et les composés organiques disparaissent et il ne reste que les déchets qui combiné au calcium deviennent blancs.
    Toutefois si les crottes de votre chien sont blanches ou friables au moment où il les émet cela signifie qu’il y a trop de calcium / os dans son alimentation. Il vous faudra alors ajuster les rations.

 

  • Le mucus 
    Il n’est pas rare de trouver du mucus qui enveloppe les selles. Occasionnellement ce mucus n’a rien d’alarmant, il est présent dans les intestins et protège des irritations. Parfois il suffit de retirer la peau de volaille mal digérée pour régler le problème.
    Toutefois si le phénomène est régulier je vous conseille d’en parler à votre vétérinaire, cela peut être signe d’inflammation et pourrait occasionner une malabsorption des nutriments.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2017 – 2020, Carole Marret. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.