La VSM (viande séparée mécaniquement)

La VSM (viande séparée mécaniquement)

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

On trouve fréquemment sur les sites spécialisés des plaques de VSM de volailles 100 % viande. Mais qu’est ce que c’est que cette vsm et comment l’obtient on ?

La vsm est tout simplement un « raclage » de carcasses de volailles obtenu mécaniquement et on ne peut plus vraiment appeler ça de la viande.
La définition exacte est la suivante :
 » le produit obtenu par l’enlèvement de la viande des os couverts de chair après le désossage ou des carcasses de volailles, à l’aide de moyens mécaniques entraînant la destruction ou la modification de la structure fibreuse des muscles »
D’ailleurs, en alimentation humaine, l’appellation viande de ce produit est interdite depuis 2001

 

La machine sépare donc mécaniquement les bouts de chairs restants, en passant le tout dans un tamis : le reste de « raclage » d’un côté, les os de l’autre et dans le processus des particules d’os sont immanquablement incorporés. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la vsm de bœuf est interdite en France, afin d’éviter une éventuelle contamination par l’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) plus connue sous le nom de « vache folle »

En ce qui concerne la composition nutritionnelle du produit, peu d’infos sont disponibles sur le net, du moins je n’ai pas trouvé grand chose.  Voilà ce qu’on peut lire sur Wikipédia

 

Elle a une qualité très inférieure à la viande sur le plan protéinique et nutritif

 

 

En comparaison voici l’analyse nutritionnelle d’un filet de poulet que l’on recommande aux chiens débutants. Les taux de protéines sont effectivement inférieurs et les taux de lipides supérieurs.

 

On peut trouver également la composition « simplifiée » sur des sites spécialisés comme la FAVID qui vend ses produits »barf » à destination des chiens, chats et furets. Il est dommage que nous n’ayons pas d’informations plus complètes

 

Alors bien sur les chairs étant séparées de la totalité de la carcasse, il est un peu simpliste de comparer l’analyse nutritionnelle de la vsm à un filet de poulet. Mais quoi qu’il en soit ce produit n’a rien de commun avec un morceau de viande entier prélevé sur une poule.

Il est à noter également que ce produit peut être traité par ionisation, pour limiter la prolifération des bactéries comme l’autorise la législation (paragraphe 3.4 du pdf  en fin d’article)

Enfin, un reportage a mis à jour des pratiques particulières pour la conservation de la vsm. Elle serait chauffée à 36° celsius puis lavée à l’ammoniac aux Etats unis et à l’acide (peracétique) en Europe.

 

 

vsm

 

 

Plus d’infos

Pink slime

 

 

 

 

 

© 2019, Carole M.. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.
Dutch Dutch English English French French German German Italian Italian Portuguese Portuguese Spanish Spanish