La maladie d’Addison et le cru

La maladie d’Addison et le cru

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

La maladie d’Addison est une maladie endocrinienne que l’on appelle également hypocortisisme. Elle se caractérise par la réduction de production d’hormones : le cortisol (glococorticoïde) l’hormone qui gère le stress et  l’aldostérone (minéralocorticoïde) l’hormone qui équilibre les électrolytes (sodium, potassium). Certaines races sont prédisposées à cette pathologie : caniche, bearded collie, danois, leonberg, westies …

 

Les causes

  • Hypocorticisme primitif : il est principalement causée par  la destruction du tissu surrénal résultant d’une maladie auto immune. Parfois, les glandes surrénales peuvent être endommagées par un traumatisme ou une infection.
    Il peut également survenir après le traitement de la maladie de Cushing, dans laquelle trop de cortisol et d’aldostérone sont produits. Si le médicament utilisé pour traiter la maladie de Cushing supprime par inadvertance une trop grande activité des glandes surrénales, une carence en cortisol et en aldostérone peut en découler.
  • Hypocorticisme secondaire : il peut résulter d’une tumeur ou d’un défaut de la glande pituitaire, qui est un important régulateur hormonal situé dans le cerveau. La maladie d’Addison secondaire peut également se développer si un chien a été traité avec des stéroïdes à long terme et que le traitement est brusquement arrêté. Cette dernière condition est connue sous le nom d’hypoadrénocorticisme iatrogène et est généralement temporaire.

 

Les symptômes

Ils sont larges et variés
– Diarrhée
– Abattement
– Faiblesse de l’arrière train
– Augmentation de la soif
– Augmentation des mictions
– Tremblements
– Vomissements
– Perte de poids
– Douleurs abdominales

 

L’alimentation

Pour pouvoir faire face à la maladie d’Addison, votre animal en tant que carnivore, aura besoin de toutes les ressources nécessaires pour l’y aider. A l’inverse d ‘une alimentation hautement transformée, l’alimentation crue lui fournira des protéines de bonne qualité et digestibles, ainsi que des nutriments naturels facilement assimilables, nécessaires pour faire face à la perte de poids et de masse musculaire.

En résumé
Une alimentation crue et variée, composée d’os charnus, de viandes rouges et blanches, d’abats et de poissons sera bénéfique à votre animal tout en suivant le traitement recommandé par votre vétérinaire. Il n’est pas nécessaire d’ajouter du sel, aucune étude récente ne mettant en valeur l’intérêt de l’ajout de sodium pour soigner la maladie

 

 

Enfin, cet article ne prétend pas que l’alimentation pourra guérir votre animal. Il a pour but de vous aider à concilier la pathologie dont il souffre et l’alimentation crue. Je vous enjoins vivement à effectuer un suivi strict de votre chien auprès d’un professionnel ayant une opinion positive sur cette alimentation, et  de préférence, ayant une approche holistique de la médecine vétérinaire, c’est à dire une vision globale de l’animal et de sa santé dans laquelle s’inclue l’alimentation.
De même, les conseils et l’accompagnement que nous vous apportons sur notre groupe Facebook, sont toujours basés sur le diagnostic posé par votre praticien et n’interfèrent ni ne remettent en question les traitements médicaux proposés.

 

Plus d’infos

Maladie_Addison

La maladie d’Addison : le grand prétendant

Canine hypoadrenocorticism: Part I

Traiter naturellement et prévenir la maladie d’Addison

Addison chez le chat

 

 

Crédit photo : Hôpital Cochin (ap – hp)

© 2020, Carole M.. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.