Le cancer et le cru

Le cancer et le cru

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

Concilier cancer et alimentation crue.

Comme pour toutes les pathologies, il est possible de continuer à nourrir son animal au cru. Il faut cependant adapter, voire modifier, quelques-unes de vos habitudes.
En effet un chien ayant un cancer, surtout lors de traitement par chimiothérapie, voit son système immunitaire affaibli. Il ne peut donc pas lutter aussi efficacement que ses autres congénères contre les parasites et bactéries, notamment ceux éventuellement présents dans la viande et le poisson, tel que les salmonelles, l’E.coli, et les Campylobacter.

Vous veillerez donc à respecter la chaîne du froid, à congeler toutes les viandes et les poissons à -20° pendant 3 semaines au moins avant de les donner.

 

Quels aliments choisir ?

Tout d’abord il est important de comprendre que les cellules cancéreuses se nourrissent de glucose. En cause la quantité de récepteurs de l’insuline, 10 fois plus élevée que dans les cellules saines. Or les hydrates de carbones et l’amidon sont convertis en glucose par l’organisme. Il est donc crucial de les bannir de l’alimentation de votre animal.
Si votre vétérinaire vous conseille une alimentation ménagère, des croquettes ou de pâtées spéciales, refusez. En nourrissant ainsi votre animal, chien ou chat, c’est le cancer que vous nourrissez (Source)

Les chiens souffrant de cancer ont également tendance à maigrir. La raison est dans le système immunitaire, qui est un système à base de protéines. Un chien souffrant de cancer aura des besoins en protéines et en graisse accrus, et l’organisme ira piocher ces ressources dans les muscles. Il est donc important de donner une alimentation riche en protéines, en graisse, mais aussi en oméga 3.
Vous privilégierez donc les morceaux de viandes gras dont :
– Poulet avec la peau
– Canard
– Porc
– Bœuf
Mais aussi :
– Le poisson ou à défaut le phytoplancton
– Les œufs
– La panse verte

 

 

 

Enfin, cet article ne prétend pas que l’alimentation puisse guérir votre animal. Il a pour but de vous aider à concilier la pathologie dont il souffre et l’alimentation crue. Je vous enjoins vivement à effectuer un suivi strict de votre chien auprès d’un professionnel ayant une opinion positive sur cette alimentation et  de préférence, ayant une approche holistique de la médecine vétérinaire, c’est-à-dire une vision globale de l’animal et de sa santé dans laquelle est inclue l’alimentation.
L’huile de coco, la curcumine, les probiotiques (à destination des carnivores) sont d’excellents suppléments naturels qui aideront votre animal dans son combat contre le cancer. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire
De même, les conseils et l’accompagnement que nous vous apportons sur notre groupe Facebook, sont toujours basés sur le diagnostic posé par votre praticien et n’interfèrent ni ne remettent en question les traitements médicaux proposés.

© 2016 – 2020, Carole Marret. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.