Le petit Carnet du Cru pour mon chiot

Le petit Carnet du Cru pour mon chiot

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

Votre éleveur a choisi l’alimentation crue pour ses chiots et vous encourage à continuer. Voici un petit carnet pour vous aider à poursuivre dans cette voie.

Pourquoi mon éleveur a t’il fait ce choix ?
Parce que l’alimentation crue répond aux besoins biologiques de votre chiot qui, si mignon soit il, est un carnivore. A ce titre, il a besoin d’une alimentation naturelle, biologiquement adaptée et non pas calquée sur les besoins de l’être humain.
En variant les viandes blanches et rouges qui apportent chacune des nutriments différents, en donnant des os crus et entourés de viande (os charnus) qui sont la source essentielle de calcium et de phosphore, des abats qui apportent d’autres vitamines et sels minéraux et des poissons pour les acides gras essentiels notamment les omégas 3, les chiots reçoivent tous les nutriments nécessaires à leur bon développement et leur croissance.
En choisissant l’alimentation crue, votre éleveur a été confronté à certaines questions que vous pouvez vous poser :
Les os de poulet et de lapin sont ils dangereux ?
NON tant qu’ils sont crus, entourés de viande et adaptés aux mâchoires de votre chiot.
Vous ne donnerez pas d’os à moelle ni de gros os comme les rotules ou les fémurs que peut vous offrir votre boucher
La viande crue donne t’elle des vers  ?
Non. Le ph de l’estomac est très acide (comme l’acide d’une batterie de voiture) et le temps de digestion court ne laisse pas le temps aux parasites de s’installer. Le fait de congeler (surtout les poissons) tue les éventuels parasites.
Et les risques de salmonelles alors ?
La salive du chien contient des agents anti bactériens. Et comme nous l’avons vu au dessus les salmonelles n’ont pas le temps de s’installer dans l’organisme d’un animal en bonne santé.

Comment continuer à la maison ?
Votre éleveur vous a indiqué les viandes que votre chiot a eu lors de son sevrage, peut être vous a t’il remis une ration type pour votre arrivée à la maison.
Une fois la ration définie à l’aide des pourcentages ci dessous, il n’est plus nécessaire de peser les rations chaque mois. Votre chiot va grandir et grossir, les quantités elles resteront sensiblement les mêmes.
2 mois : 10 % du poids du chiot à compléter si le chiot réclame
3 mois : entre 10 et 8 % du poids du chiot
Au delà de 3 mois l’éleveur vous indiquera les quantités qu’il donne

Pour équilibrer les rations vous les composerez comme suit :
45 % d’os charnus (vous pesez la totalité du morceau comme le haut de cuisse par exemple)
45 % de viande blanche ou rouge
5 % de foie
5 % d’un autre abat : rognon, cervelle, testicules, rate
Le poisson : l’équivalent d’une ration par semaine en 1 seule fois ou réparti sur la semaine.
Les œufs : ils se donnent à raison d’un œuf de poule par tranche de 10 kg de poids de l’animal et par semaine. Pour les chiots de moins de 5 kg les œufs de cailles seront plus adaptés
Les fruits et légumes : ils sont optionnels mais vous pouvez en donner crus et réduits en purée à hauteur d’une cuillère à soupe par tranche de 10 kg de poids du chiot.
NB : le cœur et les gésiers sont de la viande rouge. Le poumon complétera la ration viande en général

Si les selles sont friables ou blanches c’est qu’il y a trop d’os, augmentez la quantité de viande et diminuez celle d’os charnus
Si les selles sont trop molles augmentez la quantité d’os charnus et diminuez celle de viande.

 

En nourrissant votre chiot au cru vous lui assurez une croissance harmonieuse, une bonne digestion, une bonne santé bucco dentaire, une bonne vitalité, bref un futur adulte bien dans ses pattes.

 

 

 

 

© 2017 – 2018, Lilibulle. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.