L’alimentation du hérisson

L’alimentation du hérisson

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

Je voulais depuis longtemps consacrer un article à ce petit mammifère insectivore car on lit trop souvent des conseils erronés sur son alimentation, relayés par les sites de sauvetage. De ce fait nourrir un hérisson de croquettes pour chat et de pâtées est inapproprié.

Il existe différentes espèces de hérissons à travers le monde.

  • En Europe les plus commun est le Erinaceus europaeusque nous rencontrons dans nos jardins et nos sous bois. C’est un espèce protégée
  • En Afrique de l’ ouest c’est le Atelerix albiventris, appelé également hérisson pygmée africain que l’on rencontre depuis quelques années en tant qu’animal de compagnie en Amérique du Nord et en Angleterre. En France sa détention est soumise à autorisation tout comme pour son cousin européen.

 

L’alimentation

Le hérisson dans son habitat naturel se nourri d’insectes, mais également d’œuf, de petits rongeurs et d’oisillons, de batraciens, de petit poissons et mollusques et de végétaux (fruits et champignons)

Confiés à vos bons soins vous vous efforcerez donc de reproduire son alimentation naturelle.

Pour cela fournissez vous en boutique de reptiles. Vous y trouverez :

  • Des larves et vers vivants  : vers morios, vers de farine, vers , larves de Dolas, lombric et autres vers de terre. Donnez les larves avec parcimonie du fait de leur fort apports en protéines, sauf pour les femelles gestantes, allaitantes et les petits en croissance
  • Des insectes vivants : grillons, criquets, blattes

 

  • Des proies surgelées : poussins de 1 à 3 jours, rosées de souris, rosées de rats, blanchons de souris, sauteuses, blanchons de rats, rats sevrés et petits rats, souris adultes
  • Des petits poissons types joels ou éperlans
  • Des batraciens : les cuisses de grenouilles surgelées sont idéales
  • Des œufs de caille
  • Quelques végétaux : champignons (de paris, Bolets, cèpes), courges, courgette, poivrons rouges et jaunes, brocolis, concombre, et des fruits en petites quantités : melon, myrtilles, mûres, fraises, framboises, chair des cerises, poires sans pépins, pommes.

 

Vous voilà parés pour nourrir au mieux les hérissons qui viendraient élire domicile dans votre jardin ou les hérissons pygmées que vous aurez été autorisé à détenir.
N’hésitez pas à installer un abri dans votre jardin : une cagette dans laquelle vous créerez une ouverture, recouverte de branchages et garnie de paille. Vous trouvez de nombreuses idées en surfant sur internet ainsi que les précautions d’usage pour qu’il soit en sécurité.
Si vous trouvez un hérisson blessé dirigez vous le plus rapidement possible chez un vétérinaire qui pourra lui administrer les soins nécessaires.

 

Source 1

 

 

© 2018, Lilibulle. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.