Les femelles : de la gestation au sevrage des chatons

Les femelles : de la gestation au sevrage des chatons

image_pdfVersion PDFimage_printImprimer

La gestation

La durée de gestation est approximativement de 65 jours à partir de la date d’ovulation provoquée par le coït.
Durant cette période, bien sûr la chatte va subir des modifications physiques et son alimentation va devoir être adaptée.
Si votre chatte est déjà au cru, vous n’aurez pas de gros changements à effectuer, mais plutôt quelques ajustements. Si votre chatte est nourrie aux croquettes vous pouvez tenter de changer son alimentation dans le premier mois de gestation. Mais attention surtout pas de jeûne !
Donnez le dernier repas de croquettes le soir et le lendemain débutez le cru en suivant la «procédure habituelle» et en introduisant les différentes viandes petit à petit. Si votre chatte refuse la nourriture entière tentez de la mixer, os compris. Si malgré cela elle refuse encore, n’insistez pas, vous essaierez à nouveau lors du sevrage des chatons.

  • Jusqu’à la quatrième semaine de gestation :
    Ne changez rien à la quantité que votre animal à l’habitude d’avoir (entre 3 et 5 % pour certains) mais commencez à donner plus de viandes grasses et rouges
  • A partir de la cinquième semaine :
    Chaque semaine, augmentez la quantité de nourriture de 10 à 15 % ou tout simplement donnez à volonté. Votre chatte saura se réguler. Les petits prenant de plus en plus de place, n’hésitez pas à fractionner les repas en 3 voir 4 prises en fin de gestation. Privilégiez les viandes grasses sans oublier le poisson. Les derniers jours précédant la mise bas il se peut que la future mère ait moins d’appétit.

 

Mise bas et lactation

Après un effort qui aura duré entre 4 et 16 heures (voir plus pour une primipare), et durant lequel vous aurez veillé à laisser de l’eau fraîche à sa disposition, votre chatte va avoir besoin d’énergie pour nourrir ses petits.
Si elle était à volonté durant les dernières semaines, continuez ainsi, tout en privilégiant les viandes grasses et le poisson. Sinon donnez lui à volonté pour qu’elle puisse faire face à ses nouveaux besoins. Dès la cinquième semaine de lactation, vous pouvez commencer à réduire petit à petit les quantités de nourriture de la mère si elle n’a pas réduit d’elle même.

Le sevrage des chatons

A trois semaines, les chatons sont de plus en plus actifs et ils vont vouloir goûter à autre chose que le lait de leur mère. C’est le début du sevrage alimentaire. Le programme ci-dessous est juste un exemple de ce qu’il est possible de faire. Bien entendu vous adapterez les étapes en fonction de vos observations et des chatons.

  • Trois semaines
    C’est le premier contact avec une alimentation solide. Débutez avec du poulet mixé, sans aucun ajout. Pas de lait de chèvre (sauf pour aider à mixer), ni œuf, ni miel ou tout autre « recette maison ». Ajoutez cette préparation à la nourriture habituelle de la mère pour que les petits se familiarisent avec la viande, puis quelques jours plus tard, proposez une gamelle de poussins mixés
  • Quatre semaines
    Préparez un mélange mixé de viande de poulet, os charnus et abats.
  • Cinq semaines
    Vous augmentez les quantités de nourriture solide et vous commencez à ajouter des morceaux, des cœurs de poulet entiers par exemple. Vous introduisez une nouvelle viande rouge. Les tétées se font moins fréquentes.
  • Six semaines
    Les chatons tètent encore. Ils commencent à croquer les os charnus. Proposez leur des morceaux de coffres de lapin, des petites proies (souris roses, ratons …)
  • Sept semaines
    C’est l’introduction du poisson et des œufs. Vous pouvez désormais donner les repas en petits morceaux. Les tétées se raréfient.
  • Huit semaines
    Les chatons mangent désormais comme les adultes. Vous pouvez passer à 3 repas par jour. La mère les allaite encore quelques fois et le travail de sociabilisation se poursuit jusqu’à au moins 12 semaines.

 

 

Précautions

– Ne complémentez pas votre chatte en calcium
– Ne donnez pas d’huile de foie de morue

 

 

 

 

 

 

Image d’en tête : Pet Guide.com

© 2017, Lilibulle. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.